search
top

Budget versus réalité – Avril 2016

 

On aurait dépensé 51% de moins dans le premier tiers de 2016 que lors de la même période en 2015!

 

Ce qui équivaut à plus de 6 800$ en économies! Nous en sommes les premiers surpris!

 

Si on continuait sur cette lancée, on pourrait faire vivre la famille Riche Relax sur un budget annuel de seulement 20 000$. Et ce, toujours sans se sentir privé. C’est une réalisation qui nous permet de croire encore plus dans notre projet de retraite anticipée puisque nous planifions pouvoir nous permettre un budget plus élevé, à perpétuité. La capacité de réduire nos dépenses au besoin pour palier à un imprévu ou se payer un luxe est donc rassurante et encourageante.

 

Surtout que notre train de vie actuel nous satisfait parfaitement.

 

Mais comment avons nous pu sauver autant sur un budget déjà raisonnable?

En économisant un peu partout! Les économies en habitation sont attribuables au départ en 2015 de notre femme de ménage et notre réappropriation de ces tâches ménagères. Nous avons moins voyagé, ce qui diminue les dépenses en transport et voyage et avons remplacé presque entièrement nos titres de transport en commun par la marche et le vélo. Nous faisons, en moyenne, 1 plein d’essence par mois ce qui nous permet de visiter les grands-parents sans devenir esclave de notre véhicule.

Certaines dépenses pour MiniRR ont été faites l’an dernier avant sa naissance, elles ne sont donc pas à refaire en 2016. Notamment son lit, et son siège de voiture!

Moins d’achats divers de films, livres, vêtements et surtout moins de sorties au restaurant. Nous les avons sagement remplacées par de délicieux repas Chez RR en famille ou entre amis…ce qui explique la légère hausse du coût de l’épicerie. Pour l’épicerie, il faut aussi considérer en plus des bons soupers, le lait de Mini RR (mine de rien il boit 1L de lait par jour) et ses couches, pour les rares occasions où on ne peut pas utiliser les couches lavables!

Il est prévoir que ces catégories ne seront peut-être pas toujours aussi basses, mais encore une fois, c’est rassurant de savoir qu’on peut couper dans ces catégories au besoin, sans s’en porter plus mal!

 

Comparatif_JanAvr2016

N’inquiétez-vous pas on ne prive pas Mini RR non plus!

Surtout pas! C’est tout simplement qu’on a été assez chanceux de recevoir des membres de la famille et d’amis proche l’essentiel pour prendre plus que bien soin de notre petit bambin. Il a plus de linge que nous ne savons lui mettre sur le dos et ses besoins sont ma foi assez simples. Il est plus que content de passer ces journées de printemps dans les parcs et à la bibliothèque ou au musée par temps de pluie. Nous avons un bon réseau d’amis vivant à distance de marche que nous pouvons visiter et un centre communautaire qui nous accueille de façon hebdomadaire au prix dérisoire de 5$ pour une période de 4 mois, avec thé, café et bananes inclus!

 

On se gâte donc avec des sorties au planétarium et à l’insectarium pour voir les merveilles du monde des aurores boréales aux papillons en liberté aux serres du Jardin Botanique. Que demander de plus?

 

 

Est ce que la répartition de nos dépenses à changé?

Oui! Mais c’est comme nous l’avions prévu dans notre budget de départ. Moins de dépenses au restaurant et en dépenses diverses ce qui fait augmenter le pourcentage du budget attribué aux autres coûts fixes (habitation, épicerie, pharmacie). Il nous semble logique qu’un plus gros pourcentage de nos dépenses devrait être attribué à la catégorie Enfants qu’à la catégorie Jeux, cinéma etc… n’est-ce pas?

 

Répartition_JanAvr2016

 

Répartition_JanAvr2015

 

 

Dons et cadeaux affiche toujours à moins de 1%, mais la pointe de tarte est au moins visible maintenant dans le graphique pour 2016. Ce chiffre est un peu artificiellement bas, encore une fois, certains cadeaux étant comptabilisés dans l’épicerie (alcool) et en restaurants. On se promet un effort pour mieux garder trace de ces dépenses!

 

On espère que vous aussi vous profitez des informations qui découlent de notre suivi budgétaire!

 

Comment est-ce que votre répartition des dépenses se compare à la notre?

Est-ce que quelque chose dans nos chiffres vous fait froncer les sourcils? Si oui, faites-nous part de vos questions!

 

<< Budget versus réalité – Mars 2016

Budget versus réalité – Mai 2016 >>

2 Responses to “Budget versus réalité – Avril 2016”

  1. Jacques K dit :

    Nous c’est grosso modo: transport 17%, épicerie 20%, habitation 32%, voyage 9% et tout le reste dans un bucket de dépenses variées (incluant abonnement télécommunications, vêtements, cadeaux, restaurants, etc). Par contre on dépasse largement votre budget et nous ne sommes que deux. Je suis toujours épaté de voir des familles avec un budget de 20 000$, je me considère assez frugal, mais on est proche du double.

  2. Merci de partager votre répartition de budget!

    On est nous même surpris de nos dépenses actuelles! Elles étaient plus élevées dans les dernières années!

    On ne vise pas un si bas taux de dépenses, et on ne se gênera pas, pour dépenser un peu plus en vacances et autres chose qu’on trouve qui valent la peine.

    Mais on reste très content de constater que l’on peut se débrouiller sans peine sur ce taux de dépenses.

    On verra ce que le reste de l’année nous réserve!

top