search
top

Budget versus réalité – Décembre 2016

 

Enfin, le moment tant attendu…le dernier article sur le budget de 2016. Pour ceux qui nous suivent depuis le début de l’année, vous ne serez pas surpris que nous avons bel et bien réussi à respecter notre budget, même que nous avons  dépensé moins que prévu! Mais combien de moins et comment?

 

Comme nous ne souhaitons rien vous cacher, l’image à la une dit tout!

 

Nous avons réussi à dépenser juste en deçà de 80% de notre budget familiale de 30 000$, soit plus exactement 23 599.37$. Nous avons donc économisé 6 400$ de plus que prévu et ce sur un budget que l’on croyait au départ assez ambitieux. C’était donc une année assez frugale mais nous trouvons que, malgré la réduction des dépenses, nous avons passé une très belle année, pleine de beaux souvenirs entre amis et en famille. Après-tout, c’est ça le but ultime! Nous sommes alors bien résolut à continuer sur cette lancée en 2017.

 

Au mois de décembre nous avons dépensé 1 387.03$, soit un montant relativement habituel pour un mois sans dépenses ponctuelles. Ça reste plus élevé que les dépenses au même mois en 2015. On voit donc une légère augmentation dans la moyenne mobile, qui se base sur les douze mois précédents, mais rien de fulgurant.

 

 

La moyenne reste en bas de 2 000$ par mois. Ce chiffre pourra nous servir comme indicateur d’un mois plus ou moins dispendieux. C’est une petite mesure facile qui devrait nous permettre de réajuster le tir rapidement si nous voyons que plusieurs mois de suite dépassent cette ligne virtuelle.

 

Le profit des dépenses de 2016 montre une nette amélioration face à 2015, soit presque 10 000$ de moins de dépensé.

 

Nous avons économisé gros en faisant notre propre ménage et en mangeant moins au restaurant. Résultat, la maison est un peu moins propre (faut dire que Mini RR contribue quelque peu avec ses premières expériences artistiques et culinaires) mais nous mangeons très bien, voire mieux! Même avec une année complète de voiture au budget, on a réussi à dépenser moins en transport que lorsqu’on se fiait uniquement sur des passes de transport en commun, au lieu de billets individuels, lorsque nos déplacements ne justifient pas le coût de la passe, et les voitures en auto-partage. Nous restons toutefois vigilants de ne pas devenir esclave de notre voiture et nous sommes pleinement conscient qu’on ne voit pas au niveau du budget l’amortissement de la valeur de la voiture comme tel!

 

Un dernier petit détail, mais qui nous tient à cœur, nous avons réussi à réduire à moins de 300$ la valeur des dépenses de la catégorie autres qui inclut les frais bancaires, frais de carte de crédit et dépenses non répertoriées. Pour nous c’est un signe que nous avons été diligent dans notre exercice de budget, alors nous célébrons cette petite victoire au niveau monétaire qui semble indiquer que nos chiffres sont fiables et pourront servir de bonne base pour nos budgets futurs et plan de retraite anticipée.

 

Pour les plus curieux, voici le détail en chiffres. Pour la différence entre le budget et la réalité, les chiffres positifs montrent les postes où nous avons dépensé moins que prévu, et les chiffres négatifs les postes où nous avons dépensé plus!

 

 

Au final notre budget était assez juste.

 

Si l’on regarde la différence entre le budget et la réalité des dépenses de 2016 on voit que les économies sont surtout dues à trois postes principaux :

  • Habitation,
  • Jeux, cinéma, musées, livres et films, et
  • Voyages

Les différences au niveau des autres postes sont minimes et au total s’annulent.

 

D’avoir économisé autant sur ces trois postes peut sembler comme des bons coups mais en y pensant, ces trois postes suscitent chez nous trois réactions bien distinctes.

 

Pour ce qui est du poste habitation, ces économies nous rassurent mais sans plus car, dans notre esprit, ce montant économisé va vers une sorte de fonds virtuel pour payer des réparations et rénovations futurs. Nous savons déjà qu’en 2017 nous devrons payer pour faire abattre un arbre (pauvre cerisier) et le faire remplacer par un autre (super poirier!).

 

Au contraire, les économies en jeux, cinéma, musées, livres et films représentent de l’argent sonnant et nous sommes fiers des efforts que nous avons fait de ce côté. Plus 1 500$ de moins qu’en 2015 et nous sommes loin d’avoir lu tout ce qui se trouve d’intéressant dans notre bibliothèque familiale, sans parler des bibliothèques municipales et centrales de notre chère ville.

 

Oui, on a économisé au niveau des voyages, mais on s’était fixé comme objectif de voyager plus en 2016! Alors on est un peu déçu de ne pas avoir tenu notre promesse de faire visiter certains coins du pays à Mini RR. Mais bon, tout s’explique…2016 n’a pas été une année de tout repos pour la famille Riche Relax. Avec le petit tour à l’hôpital de Mme Riche Relax en début d’année, nous étions moins enclin à voyager qu’initialement prévu. C’est ça la vie! Mais rassurez-vous tout est revenu dans l’ordre et nous rêvons de belles aventures pour 2017, même si nous prévoyons rester assez proche du bercail.

 

Au niveau de la répartition des dépenses, on voit surtout que la réduction de la proportion des dépenses associées à l’habitation a permis de dépenser un peu plus dans tous les autres postes, sans toutefois dépasser le seuil de 30 000$.

 

 

 

Suite à un tel constat, certains seraient tentés de reprendre leur calcul de retraite anticipé question de voir la date se rapprocher. Une retraite bien avant 40 ans, c’est alléchant! Si on considère juste les dépenses nécessaires à notre survie de base dans notre lieu actuel, notre budget pourrait être de seulement 18 500$! Mais pour être honnête, notre bonheur serait passablement affecté par un tel régime budgétaire et notre but n’a jamais été de mettre en péril notre bonheur pour quelques dollars de plus ou quelques jours de moins au boulot.

 

Alors, restons réaliste!

 

Bien que nous pourrions réduire encore les dépenses, l’année 2016 à été une année sans grandes dépenses spéciales. Pas de rénovations, pas d’achats d’équipement ou d’électronique, pas de billets d’avion ou autres grands luxes. Nous avons fait quelques beaux voyages à l’intérieur des frontières et on prévoit en faire d’autres au cours des années à venir.

 

Par contre nous savons déjà qu’il y aura des dépenses qui vont apparaître au budget de janvier 2017 qui vont faire monter la moyenne mobile et l’appétit de Mini RR pour la nourriture et les nouvelles expériences ne saura que grandir, un beau poste de dépense qui nous procure bien du plaisir! Nous prendrons compte de tous ces détails dans nos prévisions budgétaire pour 2017…c’est à suivre!

 

Et vous, est-ce que vous avez réussi à respecter votre budget?

Comment est-ce que vous vous sentez par rapport aux dépassements ou économies faits dans certains postes?

Est-ce que vous êtes surpris de voir où va réellement votre argent?

 

 

6 Responses to “Budget versus réalité – Décembre 2016”

  1. Valérie dit :

    Vraiment intéressant votre blog. Merci pour tout ce partage. Je découvre que l’analyse des chiffres peut être très amusante finalement et instructive.

    • On s’est nous même surpris à avoir plus de fun avec notre budget qu’on l’avait anticipé au départ. C’est très instructif pour nous, et comme les gens ont tendance à garder ce genre de chiffre pour eux, on espère que notre transparence puisse inspirer ou être utiles aux autres!

      Merci pour votre gentil commentaire!

  2. Mr. Jack dit :

    De notre côté je viens aussi de terminer le bilan annuel. On est arrivés à 500$ du budget, malgré une grosse dépense imprévue en janvier 2016 (réparation de 2000$). Je budgète toujours avec amortissements (environ 3500$ pour l’auto, 1000$ autres), notre budget est autour de 35 000$. On pense réduire avec le temps. On a plusieurs postes de dépense qui devraient diminuer à la ‘retraite’, notamment l’auto: la prochaine sera une usagée bon marché. Chuis bien attelé pour un départ plus tard cette année, Mlle elle ne souhaite pas le faire pour le moment.

    • Félicitation pour votre budget et situation!

      Notre budget va sûrement augmenter cette année, on a déjà des dépenses importantes non-récurrente inscrite en Janvier.

      Comme on songe à un deuxième enfant, cela risque d’influencer nos dates, et notre budget, mais pas nécessairement retarder notre projet. D’autant plus qu’on envisage avoir des revenus sporadiques.

      Cela rajoute un peu de marge de manoeuvre!

  3. Je suis impressionné par votre budget! Nous avons dépensé plus que ça, sans enfants. Bravo! D’ailleurs je réfère les lecteurs incrédules vers votre blogue.

    D’autre part, j’écris actuellement un article sur la retraite anticipée avec des enfants. Si ça vous intéresse de participer, svp laissez-moi savoir!

    Je vous souhaite une année 2017 riche en épargne et surtout très heureuse!

    • Merci !
      C’est surement dans les plus bas que nous allons avoir comme budget, mais on vise quand même en bas de 30 000$ pour les années à venir.

      Faire un budget détaillé nous a aidé à réduire nos dépenses, mais on ne s’est pas privé pour autant!

      Ca va nous faire plaisir de répondre à vos questions si vous désirez écrire à ce sujet.

      Félicitation pour votre blogue également, et Bonne année 2017 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top