search
top

Budget versus réalité – Juillet 2017

 

58% de l’année,  65% du budget dépensé!

Total dépensé en 2017 à date 20 762.51$.

 

Nous avons su dépenser seulement 1 731.16$ en juillet, un mois qui peut s’avérer parmi les plus dispendieux. Si on soustrait les taxes scolaires de ce chiffre, le coût pour le mois passe en deçà de 1 500$ le chiffre magique (ou pas) décrit dans Budget versus réalité – Mai 2017.

 

C’est presque 800$ de moins qu’en juillet 2016, alors on assiste à une baisse de la moyenne mobile mensuelle. Ce qui nous ramène à une prédiction de moins de 30 000$ pour l’année.

 

C’est un seuil psychologique mais qui nous fait tout de même sourire.

 

 

C’est d’ailleurs le côté psychologique qui nous surprend le plus ce mois-ci.

 

Alors que nous avions véritablement l’impression de profiter plus, notre budget nous confirme qu’on a dépensé moins que tous les autres mois de 2017, à l’exception du mois de mars!

 

 

Un autre petit détail qui fait du bien au moral, c’est de voir les dépenses en habitation tomber plus en ligne avec ceux de 2016 que de 2015. C’est encore une fois un peu artificiel puisque nous avons dépensé une certaine somme en 2015 pour faire installer la climatisation dans la maison, un achat que nous sommes loin de regretter avec Mme RR enceinte en période de canicule potentiel. Les dépenses en voyages nous ont permis d’ajouter de beaux souvenirs à notre collection.

 

Nous avions tous les deux le sentiment de s’être payé plus de petites sorties, plus de restaurants et plus de petits cadeaux pour Mini RR qu’à l’habitude.

 

Pourtant le total de nos dépenses ne reflète pas cette perception!

 

 

Comment est-ce possible?

Notre premier réflex a été de se dire que nous avions surement profité d’un mois avec moins de dépenses fixes pour se payer ces petits luxes qui ne paraissent donc pas au total. Mais juillet n’est pas le mois le moins cher en termes de coûts fixes, puisqu’il faut payer les taxes scolaires.

Les économies sont en fait réparties un peu partout. Avec l’arrivée de Micro RR qui approche, nous avons été moins tentés de prendre la grande route. Traduction : moins de pleins d’essence, moins de transport en commun et aucune dépense en voyage. L’épicerie est aussi réduit, en partie parce que l’on vit sur les achats des derniers mois, et en partie parce que l’on mange la production qui provient directement, et gratuitement, du jardin.

Ces économies à eux seuls n’expliquent pas la totalité des économies…ou l’ampleur de notre sentiment de bien-être.

 

Alors qu’en est-il de ces dits luxes?

En regardant de plus proche, nous avons effectivement fait plus de dépenses dans la catégorie Enfants.

Mini RR avait grand besoin de nouveaux souliers et le besoin de Mme RR d’améliorer le rangement a engendré quelques frais en mobilier et décoration mais nous simplifient la vie au jour le jour. Pour le coût de quelques paniers, nous n’avons plus besoin de plier ni les débarbouillettes, ni les serviettes et Mini RR s’amuse bien à les ranger pour nous en jouant à une version très modifié du basketball. Nous avons aussi fait une grande sortie au zoo qui nous a permis de jumeler dépense enfant avec sortie en famille.

 

Plus de restaurants?

Peut-être, mais pour moins cher.

Plus de cafés, déjeuners, diners, moins de soupers. Un club sandwich à deux sur le bord de l’eau c’est super et ça ne coûte presque rien. En plus, avec le beau temps nous sommes bien contents de faire des piqueniques dans les parcs ce qui nous donne l’impression de manger à l’extérieur sans payer le prix du restaurant. Mini RR veut creuser dans le sable pendant qu’on finit notre dessert, pas de problème!

 

Et les autres loisirs?

Juste le fait d’avoir du temps en couple, c’est un grand luxe.

On se permet d’écouter des films en après-midi dans le confort de notre sous-sol ou de jouer un jeu de société question de passer du bon temps et se changer les idées de nos occupations parentales et de nos projets personnels.

M RR s’est permis d’acheter quelques nouveaux jeux pour notre collection, question d’alimenter cette belle nouvelle tradition. Comme on ne se paie plus souvent des cadeaux dans la catégorie jeux, livres et films, chaque achat, même petit est spécial.

 

Quelques dépenses pour le jardin, c’est un investissement!

C’est un beau loisir familial. En plus, cette année nous voyons bien que le fumier, les supports et les filets nous permettent d’avoir de meilleures récoltes et de protéger les meilleures bouchées des écureuils et autres petits voleurs de jardin urbain.

En mettant ces dépenses dans la catégorie Matériel de sport ou de musique on dépasse le budget alloué pour cette catégorie, mais on peut bien vivre avec ça! Désolé si ça fait un graphique un peu moins esthétique.

 

 

Est-ce que vous êtes parfois agréablement surpris par votre niveau de dépenses versus votre niveau de bonheur?

On vous souhaite que ça vous arrive le plus souvent possible!

 

 

2 Responses to “Budget versus réalité – Juillet 2017”

  1. Salut RR!

    J’ai remarqué le même phénomène avec notre budget. Ce n’est pas les mois pendant lesquels qu’on a le sentiment de profiter plus qui sont les plus dispendieux. Nous aussi, on multiplie les restos pas chers et les pique-niques.

    Il faut par contre dire que c’est l’été.

    À bientôt!

    • C’est certain qu’avec l’hiver il y a souvent des choses comme Noël qui peuvent jouer sur la facture.

      Mais on espère que la température sera propice aux sports d’hiver pour continuer de profiter. Sinon avec MiniRR il y a beaucoup de bibliothèque et de piscine à l’horaire, ce qui au final ne coûte presque rien!

      Mais ca serait intéressant de faire une comparaison des dépenses de loisir été versus hiver. On gardera cela en tête pour un article futur!

      Profitez bien de l’été et du kayak!
      Quoique dans votre coin, il y aussi du canot sur glace!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top