search
top

Budget versus réalité – Mars 2016

 

Adieu l’hiver, bienvenue au printemps!

Nous avons dépensé 17.57% de notre budget total alors que 25% de l’année a passé à toute allure. Cet écart nous laisse donc un peu de marge pour les beaux mois d’été à venir… Même avec la grande dépense du mois, la prime d’assurance automobile, le mois de mars nous a coûté environ 700$ de moins que l’an dernier!

 

Les achats en épicerie des deux derniers mois nous ont permis de dépenser moins en mars, tout en profitant de nos réserves et conserves pendant que toute la famille se remet des divers maux de l’hiver. À fouiller dans le congélateur on se sent encore plus écureuil qu’à l’habitude! Avec le printemps qui arrive, quoi que doucement (il fait -10C aujourd’hui) on s’est aussi permis quelques sorties au restaurant pour voir des amis qui sortent, eux aussi, de leurs tanières pour prendre l’air.

 

Comparatif_Mar2016

 

Donc, à voir ces chiffres c’est encourageant. Notre objectif de dépenser juste 30 000$ en 2016 semble tenir la route. On ne se sent pas privé, même qu’on apprécie d’avantage les sorties qu’on se paye au restaurant ou au café. Ce ne sont plus des occupations par défaut. C’est redevenu spécial.

Mais ce n’est pas le temps d’arrêter d’être vigilant!

Comme vous pouvez le constater dans le graphique ci-dessous, les postes de dépenses suivants sont à surveiller :

  • Transport
  • Épicerie
  • Pharmacie
  • Matériel de sport, musique

 

Les dépenses dans ces catégories dépassent le 25%. Un signe qu’on aurait dépensé, plus tôt dans l’année, une plus grande proportion du budget total.

 

PourcentageDépenséParPoste_Mar2016

Est-ce inquiétant?

Dans notre cas, pas vraiment. Comme toutes ces dépenses ne sont pas faites de façon régulières, c’est normal que certaines catégories dépassent ce seuil, alors que d’autres non. Tant qu’on peut expliquer ces écarts rationnellement et que toutes les catégories se retrouvent pas dans cette situation, tout est sous contrôle. Donc, pas de stress, on garde notre Relaxe!

 

Pour ce qui est du transport, les assurances sont payées pour l’année et c’est la plus grosse dépense qu’on prévoit avoir cette année de ce côté. Pour l’épicerie, une dépense qui devrait être assez stable dans le temps, nous sommes assez près du 25% pour ne pas s’inquiéter. Même que le mois de mars est rassurant puisque nos dépenses en janvier et février était presque le double de ce qu’on vise dans notre Budget 2016 et risquait de miner la crédibilité de nos conseils sur Comment économiser sur l’épicerie. Sans oublier que l’autre atout dans notre manche côté épicerie, c’est le jardin! Quelque chose qui n’entrera en action que dans quelques mois!

 

Les dépenses en pharmacie sont plus élevés que prévu.

En grande partie dû aux prescriptions de Mme Riche Relaxe suite aux récents évènements. Mais on n’est toujours pas pour essayer d’économiser quand il est question de santé! On a accepté les prescriptions génériques, nous avons de bonnes assurances et nous avons la chance de vivre au Québec où le système de santé public couvre presque entièrement les frais reliés aux interventions chirurgicales et à l’hospitalisation. Comme vous pouvez le constater, la catégorie Soins médicaux et dentaire demeure à 0$. Nous payons plus d’impôt, c’est certain, mais pour les services de santé nous sommes bien prêts à payer les sommes nécessaires, même si on se souhaite de ne jamais en avoir de besoin.

 

Matériel de sport ou de musique est à presque 40% déjà!

Ceci est dû, en plus, à un seul achat…un nouveau maillot pour Mme Riche Relaxe. Ouin, peut-être qu’on aurait dû prévoir un peu plus d’argent dans ce poste. Il me semble que nos paires de bottes de marche approchent la fin de leurs vies utiles et on commence à se demander comment on va faire pour dormir à trois dans notre mini tente deux places! Encore une fois, il est question d’être Riche et Relaxe. On ne se privera surtout pas du nécessaire pour pouvoir bien profiter du plein-air! C’est donc probablement un poste de dépense qui risque d’exploser d’ici la fin de l’année… Oups!

 

Garder les yeux sur l’objectif!

On est bien content de notre budget qui tiens la route. Dans les fait, notre budget va nous permettre de préciser notre projet de retraite anticipée, et de nous essayer à faire une prédiction réaliste de la date de notre retraite! Comme de quoi un budget peut aussi servir à se projeter dans le futur et non seulement regarder dans le rétroviseur… Excitant non?

 

Est-ce que vous savez où vous en êtes par rapport à votre budget annuel? Avec le quart de l’année écoulée, est-ce que vous avez dépensé plus que le quart de votre budget annuel? Et côté économies, est-ce que vous réussissez à mettre autant de côté que vous aimeriez?

 

<< Budget versus réalité – Février 2016

Budget versus réalité – Avril 2016 >>

 

One Response to “Budget versus réalité – Mars 2016”

  1. MrFireStation dit :

    Great post. Having a budget helps you two ways: 1) you understand your total spending, which is critical in early retirement; 2) you identify things you are spending that don’t add a lot of value to your lifestyle. On a global basis, we all have more than we need … budgets help understand what we really want.

top