search
top

Comment faire un budget

 

La famille Riche Relax se prépare à dévoiler ses dépenses pour l’année 2015 et son budget pour 2016!

 

Nous attendons que les dernières journées de l’année se soient écoulées avant de colliger tous les chiffres, question d’avoir un portrait complet.  En attendant, on propose de partager ce qu’on a appris sur le sujet de faire un budget.

 

Pour commencer, nous devons vous dire un petit secret…

Jusqu’à tout récemment, la famille Riche Relax n’avait jamais fait de budget!  Comme nous avons été élevés dans des familles avec des moyens limités, la valeur de l’argent nous a été inculquée dès un très jeune âge. Le concept du coût d’option était toujours mis de l’avant lors d’un achat. Si on t’achète ce jouet, on ne pourra pas t’acheter la barre de chocolat, c’est l’un ou l’autre! Le pouvoir de savoir attendre pour avoir une plus grosse récompense était un autre principe important de par chez nous. Je me rappelle d’avoir attendu une année entière pour pouvoir avoir une bicyclette. J’en étais si fière et j’avais l’impression de l’avoir méritée puisque mes parents me l’ont offert suite à un bulletin scolaire exemplaire.

 

Nous avons donc simplement intégré ces principes et adopté une approche aux achats qui limite les dépenses tout en maximisant notre bonheur.

 

Notre approche se résume essentiellement à se poser quelques questions avant tout achat :

  • Es-ce que j’en ai vraiment besoin?
  • Es-ce que mon besoin peut être comblé d’une façon moins chère?
  • Es-ce que j’en ai vraiment besoin maintenant?

 

Notez que le mot besoin revient souvent!

Si vous n’en avez pas besoin il s’agit d’un désir et ces achats tombent dans la colonne des récompenses. Pas obligé de vous priver de récompenses mais ces achats devraient passer après les besoins essentiels, question d’éviter d’avoir à emprunter à fort prix pour faire l’épicerie parce que vous vous êtes acheté un gadget ou payé une sortie de luxe.

 

Savoir différencier les besoins des désirs est un art qui demande de la pratique!

Heureusement le budget vous donne une occasion de vous exercer à identifier quels dépenses sont essentiels et lesquels sont superflu. Vous pourrez même chiffrer la proportion de votre budget qui va vers le loyer, l’épicerie et le chauffage et combien va vers le reste.

 

Vous voulez mettre un peu de piquant dans l’exercice?

Attention ce jeu n’est pas conseillé pour ceux qui sont susceptibles par rapport à leurs finances!Écureuil_attention

 

Vous pouvez miser, entre conjoints ou entre amis, sur le pourcentage du budget accordé aux récompenses. Pas besoin de miser de l’argent, miser plutôt sur un service à rendre, par exemple : sortir les déchets, laver la vaisselle, donner un massage!

 

Vous êtes prêts à commencer? Parfait!

 

Étape 1 – Tout ce qui rentre

Ceci est une étape assez simple. Vous n’avez qu’à faire la somme de toutes vos sources de revenus. Si vous êtes comme la majorité des gens, votre chèque de paie arrive par dépôt direct dans votre compte et vous pouvez retracer le total pour l’année assez facilement sur vos relevés bancaires. Si vous n’avez qu’une source de revenus vous avez probablement cette information directement sur votre dernier talon de paie de l’année. Pour ceux qui reçoivent des pourboires, commissions ou autres vous devez en garder trace. De toute façon vous aurez besoin de ce chiffre pour votre rapport d’impôt!

 

Tel qu’expliqué dans Le plan de retraite de la famille Riche Relax, nous excluons de nos revenus les déductions à la source pour les taxes, pensions etc…Après tout, nous n’avons pas vraiment accès à cet argent. Ce serait tricher, que de se féliciter d’avoir épargné de l’argent que nous n’aurions jamais pu dépenser!

 

Étape 2 – Tout ce qui sort

Ici ça se corse! Il faut catégoriser toutes les dépenses encourues au cours de l’année.

 

Oui l’année! Regarder juste un mois peut fausser les données. Pas de chauffage l’été, pas de cadeaux de Noël, etc… Exclure, ne serait-ce qu’un mois, dans lequel vous avez fait une dépense importante, peut complètement changer le portrait de vos finances.

 

Si vous faites affaire avec Desjardins, ils ont un outil web MonBudget qui catégorise automatiquement la grande majorité des dépenses qui passent par votre compte ou votre carte de crédit. Sinon, ça prend un peu plus de temps mais ça vaut le coup.

 

Catégoriser?

Voici comment nous proposons de classifier nos revenus et dépenses :

REVENUS & DÉPENSESDÉPENSES ACTUELLES 2015DÉPENSES PRÉVUES 2016
REVENUES
Toutes sources de revenus
TOTAL DES REVENUS00
DÉPENSES
Habitation
Loyer ou hypothèque
Impôts fonciers et scolaires
Assurance habitation
Électricité
Téléphone
Internet
Réparation et entretien
Entretien ménager
Sous-total00
Transport
Transport en commun
Prêt automobile
Réparation et entretien
Essence
Assurance automobile
Sous-total00
Dépenses courantes
Épicerie
Bière et vin
Frais de garde d'enfant
Soins médicaux et dentaires
Vêtements
Autres assurances (vie, invalidité…)
Remboursement de tout autre prêt
Sous-total00
Autres dépenses
Restaurants
Jeux
Cinéma
Livres et films
Éducation
Soins corporels
Matériel de sport
Mobilier
Cadeaux
Voyages
Frais bancaires
Dons
Autres
Sous-total00
TOTAL DES DÉPENSES00
ÉCONOMIES00

 

C’est long passer à travers les comptes et cartes de crédit de toutes sortes?

Vous êtes peut-être dû pour un grand ménage dans vos armoires financières. Si vous faites affaire avec plusieurs institutions financières, profitez-en pour simplifier vos relations. Avoir un compte courant, un compte investissement et une carte de crédit avec une seule banque comporte ses avantages et les banques sont prêtes à faire de belles offres pour vous convaincre de quitter leurs compétiteurs.

 

N’ayez surtout pas honte de magasiner, voire négocier, des meilleures conditions. Vous serez surpris de ce que vous pourriez sauver en frais bancaires!

 

Vous payez tout en argent comptant?

C’est beaucoup plus difficile retracer les postes de dépenses lorsqu’on paye avec des billets de banque. En plus, vous passez à côté d’une opportunité de faire de l’argent gratuitement! Comment? En utilisant une carte de crédit qui offre un retour en argent équivalent à un pourcentage de la valeur de vos achats. Quelques pourcents sur un gros poste de dépense comme l’épicerie, ça peut faire une bonne différence. Évidemment, ceci est seulement conseillé pour ceux qui payent toujours leurs soldes à la fin du mois!

 

Étape 3 – Faire le point!

Félicitations, c’est maintenant le temps de jouer…avec les chiffres!

 

Si vous aimez les chiffriers, vous pouvez vous amuser à faire des tableaux et des graphiques en forme de tarte pour voir quels achats grugent vos économies potentielles!

Ecureuil_Tarte

Voici quelques question à se poser:

  • Quels sont les plus importants postes de dépenses?
  • Quelles dépenses sont récurrentes et lesquelles sont sporadiques?
  • Quels dépenses vous procurent le plus grand bonheur?

 

Souvent les petits achats quotidiens s’accumulent sans contribuer à notre bonheur de manière significative. Café, diner au restaurant sur l’heure du midi, collation sur le pouce, stationnement, un peu d’essence pour aller faire des courses…Au final on dépense beaucoup pour des choses qu’on prend pour acquis et qu’on oubli d’apprécier.

Un petit calcul rapide…

Si vous remplaciez votre diner acheté par une boîte à lunch maison…

Vous économiseriez 10$ par jour, 50$ par semaine, 2600$ par année.

Investi annuellement à 5%, ceci équivaut à 32 702$ au bout de 10 ans!

 

L’année prochaine, pourriez-vous dépenser moins tout en ayant plus de plaisir?

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

top