search
top

Comment optimiser son budget

 

Comme vous vous en êtes probablement aperçu, les Riche Relax sont d’enthousiastes promoteurs du budget comme méthode pour gérer ses finances personnelles. C’est bien beau faire le suivi de ses dépenses, mais en bout de ligne, comment cela peut-il vous aider à économiser? À part la découverte, un peu gênante, de dépenses récurrentes dont on avait oublié l’existence ou l’utilité, le budget est l’outil idéal pour comprendre ce que l’on peut améliorer dans nos finances.

 

 

Dans l’article Comment faire un budget, on vous expliquait comment monter le budget lui-même. Mais une fois cela fait, comment s’en sert-on pour améliorer nos finances? Bien sûr on peut passer en revue chaque dépense, un exercice valable en soi, mais il y a moyen de sauver bien du temps et de l’argent en s’y prennant de façon organisé!

 

Je considère habituellement 3 angles d’attaque pour l’optimisation du budget:

  • Les gros postes de dépenses
  • Les dépenses récurrentes
  • Les frais de toutes sortes

 

1 – Les gros postes de dépenses

Le secret pour améliorer un budget, c’est de s’attaquer d’abord et avant tout aux postes de dépenses les plus importants. Simplement parce que c’est souvent l’endroit le plus facile à optimiser. Plus on dépense dans un poste budgétaire, plus il y a d’économies, grosses et petites, qui sont facilement accessibles… sans trop de douleur…

 

C’est encourageant, ça donne le goût de continuer…

et c’est rigoureusement mathématique!

 

Si 30% de votre budget est consacré à une chose. En optimisant ce poste budgétaire, vous affectez un tiers de votre budget. Si vous réduisez, ne serai-ce de 3% les dépenses de ce poste vous diminuez vos dépenses totales de pres de 1%. Si un poste de dépenses ne représente que 0.05% de votre budget, vous pourriez l’éliminer… et ne pas vraiment faire une différence notable sur le total de vos dépenses, et conséquamment sur la montant de vos économies…

 

Essentiellement, tout gain qui se fait en terme de pourcentage sur le montant dépensé, aura un impact beaucoup plus grand sur les postes de dépenses importants que sur les plus petits. Vaut mieux donc s’y attaquer en premier!

 

Un exemple concret?

Même si cet exemple ne s’applique pas à tous, pour nous, l’épicerie est un des postes de dépenses les plus élevé. L’an dernier on a déniché une carte de crédit qui nous offrait 5% de retour en argent sur l’épicerie et l’essence.

 

En prenant les chiffres de 2015, on voit que l’épicerie représente 15% de notre budget. C’est une excellente place pour commencer à réduire le coût total de nos dépenses. Alors ce 5% de retour diminue notre budget total annuel de 0.75%, pour seulement quelques heures de travail pour faire la recherche et compléter la demande pour la carte en question!

 

Même si du même coup, cette carte nous offre un rabais similaire sur l’essence, l’impact est ici beaucoup moins grand! Comme l’essence représente seulement 1.66% de notre budget annuel, cette même amélioration de 5% ne représente que 0.083% de nos dépenses. Un gain total 9 fois moins élevé! Même si on réussissait à diminuer de 100% nos coûts en essence, cela ne représenterait que 1.66% de gain.

 

 

Alors quels sont les plus gros postes de dépenses?

Si on consulte le budget moyen d’une famille canadienne, on peut voir les postes de dépenses les plus élevés d’une famille (presque typique).

 

Selon Statistiques Canada, les postes de dépenses les plus élevés sont :

1 – Le logement (peut obtenir un meilleur taux sur une hypothèque ?)

2 – L’alimentation, magasiner au bon endroit, obtenir de bon rabais.

3 – Le transport. Votre voiture consomme-t-elle trop ? Combien payez-vous par mois pour le véhicule lui-même ?

 

Notez que même si le budget total des Riche Relax est plus de deux fois moins élevé, les plus gros postes de dépenses restent les mêmes! Alors même si vous n’avez pas de budget, optimiser vos dépenses dans ces catégories risque d’être plus payant que d’essayer d’économiser un sou par-ci et par-là.

 

Besoin de quelques idées d’optimisation?

Le logement

  • Propriétaires (ou presque)
    • Négociez un meilleur taux hypothécaire (Oui ça se fait!)
    • Payez votre hypothèque plus tôt
  • Locataires – renégociez votre loyer
  • Assurances – augmentez votre franchise
  • Chauffage – échangez un peu de confort pour beaucoup d’argent
  • Téléphone/Internet/Télévision – coupez les cordons et dites au revoir à la ligne terrestre et le câble

 

L’alimentation

Comme on en a déjà beaucoup parlé on vous invite à aller voir

 

Le transport

  • Vivez près de votre travail et de vos lieus de prédilection
  • Privilégiez la marche et le vélo
  • Faites du covoiturage…
  • Évitez à tous prix de devenir l’esclave de votre voiture!

 

Dans le budget moyen Canadien, les trois postes de dépenses suivants en ordre d’importance sont:

4 – L’entretien ménager

5 – Les loisirs

6 – Les vêtements

 

Ce qui nous amène à la deuxième stratégie…

 

 

2. Les activités et les dépenses récurrentes

Ici on parle de choses que l’on fait une fois par jour, par semaine, par mois et les abonnements de toutes sortes. C’est le fameux café quotidien, le restaurant à l’heure du midi, le ménage ou le déneigement que vous sous-contractez…

 

Même les paiements qui reviennent qu’une seule fois par année méritent votre attention. Ce sont souvent les plus importantes dépenses récurrentes au niveau coût. Ici on pense aux paiements pour les assurances maison, automobile ou même les impôts fonciers. Ils peuvent tous être négociés à la baisse! Il s’agit de savoir comment s’y prendre et oser demander. Mme Riche Relax promet de revenir sur le sujet de la négociation bientôt!

 

Mais revenons aux dépenses récurrentes… Ce qui aide de ce côté, c’est qu’il suffit de prendre de bonnes habitudes. À une certaine époque, Mr Riche Relax partait avec un thermos de café le matin, question d’éviter l’achat de café (qui était de plus moins bon) au travail. Une fois l’habitude prise, ça faisait partie de la routine du matin, et rapidement il ne s’en rendait plus compte… tout en sauvant quelques dollars…à chaque jour!

 

Bien sûr, il faut toujours bien évaluer le coût et le bonheur que nous apporte chaque dépense avant de décider de la couper, mais une fois les chiffres devant nous, on peut prendre cette décision en toute connaissance de cause… quitte à revenir sur sa décision plus tard si on change d’idée! C’est plus facile de ramener une dépenses que d’essayer de se faire rembourser pour un bien consommé sans en avoir réellement profité.

 

De notre côté…

Pour ceux qui suivent notre budget, vous savez sans doute que notre propre exercice budgetaire nous a rapporté gros. Mr Riche Relax en a profité pour annuler quelques abonnements à des sites internes photos et des journaux qu’il ne consultait pas assez pour se justifier la dépense. Il a également annulé sa passe de transports en commun à l’année et en famille, nous avons décidé de nous passer des services d’une tierce personne pour l’entretien ménager. Cette dernière est une dépense récurrente qui tombe à zéro, tout en représentant un montant significatif!

 

 

3 – Les frais de toutes sortes

Frais de transaction ou de découvert à la banque, de retard sur les livres de bibliothèque, de retard de paiement d’un compte ou d’une carte de crédit…Défrayer pour acquitter de tels frais devrait vous faire grincer des dents. Lorsqu’on imagine que certaines personnes passent des dizaines, voire des centaines d’heures par année, à travailler, pour simplement voir cet argent s’évaporer en frais inutiles, personnellement, ça me déprime.

Ces frais ne vous apportent strictement rien!

 

Aucun plaisir, réconfort ou service réel n’y sont associés. Et comme ils sont complètement évitables, lorsqu’ils sont payés, il le sont en pure perte. Vaut mieux donc examiner comment on peut éliminer ces frais, et mettre cet argent au profit de vos économies ou de dépenses plus intéressantes.

 

Chaque type de frais est différent, mais on peut souvent les éliminer, au grand bonheur de notre portefeuille. Pour la majorité des frais, l’idéal c’est de d’éviter que les frais soient encourus en amont. Si vous faites une bonne gestion de votre argent, vous pouvez songer à automatiser vos paiements de factures et de cartes de crédit. Vous sauverez alors temps et argent. Si vous faites un oubli honnête vous pouvez appeler à l’empathie des gens ou des compagnies. Tel qu’expliqué dans Comment annuler les frais de carte de crédit, même les compagnies de cartes de crédits acceptent de vous rembourser si votre erreur est circonstancielle.

 

Chez les Riche Relax, nous avons poussé la question encore plus loin en demandant que notre institution financière nous récompense pour notre loyauté avec des frais de transaction réduits. Devant un représentant intransigeant, nous avons décidé de changer d’institution bancaire. Cette décision nous a permis de négocier de bien meilleurs tarifs, voire transiger à notre guise pendant un an sans frais et se faire rembourser l’entièreté des frais de transferts (salés) qui autrement nous auraient coûtés plusieurs centaines de dollars. Il ne faut jamais sous-estimer la valeur d’un avoir net important pour le représentant d’une banque!

 

On vous reviendra dans le futur avec d’autres trucs pour éviter les frais, mais si vous en avez à partager, n’hésitez pas à nous en faire part!

 

 

Au final

Voilà! Armés ces trois stratégies concrètes, vous pouvez examiner votre budget de façon systématique, et obtenir rapidement les gains maximums en économies! Évidemment, si vous découvrez au passage des dépenses que vous jugez inutiles, ou facile à diminuer sans causer de tort à votre bien-être, lâchez-vous lousse et éliminez-les! Mais gardez en tête que la chasse aux petites dépenses ne devraient pas vous distraire des gains importants qui peuvent être obtenus en s’attaquant aux dépenses importantes et ou récurrentes!

 

Il est probablement mieux de garder la chasse de petits profits pour un deuxième temps, lorsque vous aurez un budget optimisé et avec lequel vous êtes à l’aise. Vous éviterez ainsi de perdre votre temps, ou d’avoir l’impression que vous déployez d’importants efforts pour économiser, mais sans que cela vous rapporte!

 

Qu’en pensez-vous ?

A quelles dépenses allez-vous vous attaquer en premier?

2 Responses to “Comment optimiser son budget”

  1. Ah, les fameux frais de retard à la bibliothèque, je me suis fait prendre trop souvent (des frais minimes, mais quand même). Je me réjouis que ma bibliothèque m’envoie maintenant un courriel trois jours avant l’échéance et que je puisse simplement renouveler en ligne au besoin si je n’ai pas le temps d’y aller. Tellement pratique!

    • Effectivement la technologie est très utile à cet égard. Malheureusement parfois on ne peut renouveller à cause d’une réservation.

      Vaut mieux être vigilant, mais on se fait encore prendre à l’occasion, pas plus tard qu’hier, 1 jour de retard sur un livre. Ca m’apprendra !

      Mais comme ce sont effectivement des frais inutiles, vaut mieux les garder au minimum. (Au moins, on se dit que ça va a la bibliothèque, je m’en voudrais beaucoup plus si cet argent allait à la compagnie de carte de crédit !)

top