search
top

La retraite revisitée

 

Tout le monde rêve de prendre sa retraite.
Du moins c’est ce que j’entends de la part de mon entourage. Pourtant leur définition de la retraite ne m’attire pas du tout! Travailler jusqu’à 65 ans (ou 67 pour les plus jeunes), voyager un peu avant d’être trop fatigué et espérer avoir assez de côté pour payer les frais médicaux et un logement adapté pour finir leurs jours seuls puisque les enfants seront surement trop occupés par leurs propres carrières et plans de retraite pour prendre soin d’eux le moment venu. Ouf, quel avenir de rêve!

 

C’est pourquoi la famille Riche Relax a décidé de redéfinir la retraite.

La retraite c’est le luxe de pouvoir se libérer des contraintes du travail conventionnel pour vivre une vie bien remplie d’expériences enrichissantes.  

Avec un rêve comme ça c’est d’autant plus motivant!

 

Soudainement, la promesse d’une retraite dite anticipée à 60, 55 ou même 50 ans semble ridiculement lointaine, attendre sa pension ou simplement remplir ses REERs, pas assez proactif. Ici on parle de la retraite à 40 ans et même plus tôt!

 

Prendre sa retraite à 35 ans, appelle-t-on toujours cela une retraite?

Bonne question! Selon la définition Riche Relax, oui!

À 35-40 ans vous serez probablement au sommet de votre forme physique, pleinement capable d’accomplir moult exploits. Donc pas question de s’asseoir au coin du feu pour le reste de vos jours en attendant les visites des petits enfants, que vous n’avez probablement pas encore. Allez-y, donnez-vous la permission de rêver d’une retraite qui vous permettra de courir dehors avec vos propres enfants un jour de semaine en plein été!

 

Pour les retraités Riche Relax, tout est permis. Il n’est même pas interdit de travailler! Rien ne vous empêche de vous partir une seconde carrière, travailler comme consultant, ou simplement continuer de travailler tant et aussi longtemps que ça vous tente vraiment!  Tout repose sur le concept de l’indépendance financière, avoir assez d’argent pour suffire à vos besoin, jusqu’à la mort (ou plus!) sans être obligé de travailler. Bref, une retraite hâtive, bien méritée pour ceux qui auront fait l’effort.

 

C’est un beau rêve, mais comment y parvenir?

Le principe est simple, vous n’avez qu’à suivre l’exemple de l’écureuil.  Travailler fort en s’amusant, vivre simplement et, quand la réserve sera suffisante pour assurer les hivers à venir, prendre votre retraite dans un nid chaud et douillet pour profiter de la famille et du beau temps.

 

On vous invite donc à découvrir votre instinct d’écureuil et redéfinir le reste de votre vie.

Vous y croyez? Vous êtes prêt? Super!

Suivez-nous!

SuivezNous

 

Mais avant de vous lancer sur la route Riche Relax, voici quelques astuces pour vous aider à maintenir le cap et vous protéger des sceptiques!

 

1 – Méfiez-vous de ceux qui croient à la définition conventionnelle de la retraite!

Nombreux seront ceux qui vous diront que la retraite avant 65 ans c’est impossible, risqué ou même irresponsable. Parents, amis, collègues feront ces déclarations, mais basé sur quoi, leur propre mode de vie inutilement dépensier, leurs choix personnels, leurs mauvais investissements? Ne vous laissez surtout pas distraire par les sceptiques, voir jaloux, qui se disent que si ce beau projet était réalisable, et bien qu’ils l’aurait fait eux aussi!

 

Vous seuls êtes en connaissance de votre propre situation. Vous aurez fait les calculs au lieu de voguer vers une retraite incertaine. Vous aurez un plan clair pour atteindre l’indépendance financière! Toute comparaison avec ceux qui tiennent à la définition traditionnelle de retraite ne s’appliquent plus à vous!

 

2 – Avoir un plan!

Évidemment, il vous faut un plan! On y reviendra en détail et en chiffres au cours des semaines à venir, mais l’idée centrale est de savoir d’où vient votre argent, et surtout où il va! Nous partagerons avec vous quelques principes de base, notre budget et comment nous prévoyons atteindre notre but. Nous serons ravis d’entendre vos plans, échanger des trucs pour économiser sans se priver et célébrer vos bon coups.

 

3 – Gardez le sens de l’urgence!

Si vous lisez sur l’indépendance financière, vous allez surement croiser le Barbier Prospère. Plus présent dans la mythologie financière anglophone, il suggère d’investir 10% de chaque paie, pour arriver à la fin et prendre sa retraite, riche. Belle idée, rien à redire… mais on parle encore de prendre sa retraite, légèrement riche, à 55-65 ans. C’est beaucoup trop lent comme approche pour des écureuils avec un but aussi audacieux! Pourquoi ne pas mettre de côté 50%, voire 75% de votre salaire? Bien sûr qu’il est possible de commencer par des petits gestes qui s’accumulent au fil du temps mais si vous voulez profitez longtemps de votre retraite, il est mieux de voir grand même si on s’y rend un dollar ou une noisette à la fois. Allez, retroussez vos oreilles, aiguisez votre queue et filez droit vers votre but!

 

4 – Avoir une réponse pour les sceptiques!

Mais vous allez faire quoi à la retraite? C’est une question qui revient souvent, particulièrement de la part des membres de la génération qui vient tout juste d’accéder à la retraite conventionnelle. Il ne faut pas leur en vouloir, après 35 ans de travail à temps plein on oublie qu’il y a bien d’autres façons de meubler son temps.

 

Quand les sceptiques nous posent cette question, on déroule la liste:

  • Avoir l’occasion de voir nos enfants grandir.
  • S’impliquer plus activement dans leur éducation.
  • Faire plus de sport, pour être en meilleure forme.
  • Profiter de la nature et avec un peu de chance vivre plus longtemps!
  • Avoir le temps de faire de la photo.
  • Ecrire (ce blogue est un premier pas dans cette direction)
  • Voir nos amis davantage
  • Prendre le temps de visiter le Québec, le Canada et les États-Unis (Curieusement, on a plus visité le monde au cours des dernières années).
  • Différents projets informatique, électronique, robotique et autres qui pourront déboucher, ou pas, sur d’autre chose.
  • Expérimenter avec le brassage de différents type de bières et de cidre.

 

Et vous, que feriez vous si vous pouviez prendre votre retraite à 40 ans?

 

 

One Response to “La retraite revisitée”

  1. DateLimite dit :

    Bonjour
    Je découvre cet article 1 an après se parution. Nous en sommes actuellement au stade « essayer de se constituer un coussin de sécurité ». Concrètement, nous aimerions changer notre voiture. Mais je ne sais pas si nous y arriver sans prendre de crédit car nous n’avons plus assez d’épargne. Je n’arrive même plus à mettre 10% de côté. Alors je n’imagine même pas 50 % ! Un tel objectif est-il réalisable alors que nous avons un revenu de 2300 euros pour 4 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top