search
top

Le plan de retraite de la famille Riche Relax

 

C’est bien beau les exposés expliquant comment c’est possible de prendre sa retraite à 40 ans, mais si on veut vous convaincre que c’est plus qu’une belle idée sur papier, vaut mieux prêcher par l’exemple.

 

C’est pourquoi nous profitons de la fin de l’année pour partager avec vous notre plan pour les quelques années à venir qui nous séparent de notre but ultime, la retraite anticipée. Un aperçu de comment on compte s’y prendre pour monter un plan de match solide et prendre notre retraite dans un horizon pas si lointain, tout en évitant les mauvaises surprises!

 

Donc, sans plus tarder, voici…

Le Plan

  • Établir les marges de sécurité et les compromis que nous sommes prêts à faire pour garder notre relax, même en cas d’imprévus!
  • Faire le point sur l’état actuel de nos finances personnelles.
  • Faire un budget détaillé de nos dépenses.
  • Peaufiner notre stratégie d’investissement.
  • Fixer la date de notre retraite.
  • Prendre notre retraite ET
  • Profiter pleinement de notre vie Riche et Relax!

 

Cet article est donc le point de départ!

Bien que nos connaissances en finances se sont grandement améliorées au cours des dernières années, et que nos simulations financières semblent nous indiquer que de prendre une retraite anticipée, c’est tout à fait possible, ce n’est  pas une décision que nous voulons prendre à la légère! C’est pourquoi, dans les mois à venir, nous allons suivre à la trace nos revenus et dépenses, question que l’on (et vous!) puissiez évaluer la crédibilité de notre plan et suivre nos progrès.

 

Tout cela vous semble compliqué?

Dans les faits, le tout se résume à établir, avec confiance, deux chiffres :

Votre valeur nette

Votre taux d’épargne

Mais avant de pouvoir évaluer ces montants, qui sont associés aux points deux et trois de notre plan, il faut s’attarder aux prémisses de base qui sous-tendent la définition Riche Relax de l’indépendance financière.

 

Pour une indépendance financière réellement indépendante!

Même si nous étions les meilleurs planificateurs du monde, l’idée d’être indépendant financièrement repose sur le fait de pouvoir vivre des retours de nos investissements. Nous sommes donc dépendants, en partie, du bon vouloir de l’économie et des marchés boursiers. Donc, pour être vraiment indépendant et pouvoir vivre Riche et Relax jusqu’à la fin de nos jours, il importe de s’accorder des marges de manœuvre financières, pour ne pas être pris au dépourvu.

 

Voici les marges de sécurité Riche Relax:

1 – Nous excluons la valeur de notre maison du calcul de valeur nette!

Nous n’incluons pas notre résidence principale dans le calcul de nos économies. Notre maison est entièrement payée et libre d’hypothèque mais, comme nous aurons toujours besoin de vivre quelque part, nous ne comptons pas cette valeur immobilière dans nos avoirs disponible.

 

2 – Nous voulons pouvoir vivre sans avoir à toucher au capital!

Nous voulons vivre sur le retour de nos investissements uniquement, sans toucher au capital. Cela nous semble une valeur sûre. Nous espérons léguer le capital à nos enfants, mais surtout, nous ne voulons pas compliquer les calculs en ayant à deviner la date de notre propre mort!  Si la médecine nous permet de vivre 125 ans, tant mieux!

 

Cette prémisse nous permet d’envisager vivre sur les dividendes, les intérêts, et l’accroissement de la valeur du capital, et ce pour l’éternité!  C’est une bonne marge de sécurité, puisqu’en dernier recours, on pourrait toucher le capital pour pallier à des temps vraiment difficiles. Évidemment, faudra alors revoir nos plans concernant la vie éternelle!

 

3 – Nous ne comptons pas sur les programmes gouvernementaux!

Nous ne savons pas de quoi auront l’air les programmes de retraites gouvernementaux lorsque ce sera à notre tour d’y avoir droit. On va surement faire nos simulation avec, et sans, question de bien comprendre leurs impacts mais, à prime abord, on planifie pouvoir s’en passer.

 

Faire comme s’il n’y aura pas de pension disponible peut sembler drastique, et franchement un peu paranoïaque, mais, au final, cela change peu de choses à notre planification financière. En effet, si on peut vivre du retour d’investissement entre 40 et 60 ans sans toucher au capital, il est fort à parier que cela sera également possible après!  La seule chose que ces revenus de pensions pourraient remplacer, c’est le revenu de travail post-retraite que nous n’aurons peut-être plus rendu à l’âge, très mûr, de la retraite conventionnelle.

 

4 -Nous prévoyons des revenus post-retraite?

Oui, et non!

Malgré le fait que nous laissons la porte grande ouverte à la possibilité de générer des revenus par le biais de nos activités post-retraite, nous n’incluons pas ces revenus potentiels dans nos calculs. Nous préférons faire abstraction de ces chiffres spéculatifs en échange d’un calcul plus sûr, qui nous libère de l’obligation d’avoir à chercher des sources alternatives de revenus pendant la retraite.

 

Comme ça nous serons libres de partir en voyage quand cela nous chante, sans trop se poser de questions!

 

5 – Et les dépenses post-retraite?

On prévoit qu’ils seront similaires à notre niveau de dépense actuel, ajusté pour l’inflation et pour les dépenses supplémentaires qu’engendrerait l’arrivée d’un deuxième Mini Riche Relax dans la famille. Nous sommes prêts à garder un mode de vie simple qui nous permet de voyager et profiter sans exagérer.

 

En réalité, les dépenses des ménages ont tendance à diminuer avec l’âge du couple et la prise d’autonomie financière des enfants mais, comme nous planifions prendre notre retraite jeune, nous avons décidé de nous accorder cette marge financière supplémentaire.

 

RR_Favicon_flat

 

Alors combien nous faut-il pour prendre notre retraite?

On en a parlé en détail dans l’article Prendre sa retraite à 40 ans, comment est-ce possible?, mais l’idée reste d’avoir assez de revenus d’investissements pour en vivre.

 

La théorie semble indiquer que ce serait possible si on accumule :

25 fois notre budget de dépenses annuel 

Donc, si on peut amener nos dépenses au plus bas niveau que l’on juge confortable et augmenter notre taux d’épargne, on accumule de l’argent plus rapidement tout en diminuant le montant final nécessaire pour dire au revoir au monde du travail une bonne fois pour toutes!

 

On ne s’en sort donc pas, pour savoir combien d’argent nous avons besoin pour la retraite, il faut avoir une idée précise de combien d’argent il nous faut pour vivre!

 

D’où l’importance d’un budget.

Peu importe où vous en êtes avec vos finances, ça vaut la peine de dresser un budget, question de savoir exactement où va votre argent. Rappelez-vous que, tout comme l’argent ne tombe pas du ciel, il ne  disparait pas par magie non plus. En plus, le simple fait de faire un budget encourage à économiser. Nous avons même la preuve que, chez les Riche Relax, le fait de prévoir dresser un budget dans le but de le rendre public, a un impact considérable sur nos dépenses que l’on pensait déjà relativement optimisées!

 

Avec les marges de sécurité Riche Relax les calculs sont :

Valeur nette = Économies + propriétés secondaires libre d’hypothèque – dettes

Les dettes incluent tout argent dû en forme de prêt ou financement (auto, meubles, électroménagers etc…) et toutes sommes dûes sur des cartes de crédit. Vous pouvez exclure les hypothèques puisqu’on inclut seulement la valeur des propriétés libre d’hypothèque. C’est conservateur comme calcul, mais ça évite de surévaluer des propriétés qui ne nous appartiennent pas encore.

 

Taux d’épargne = (Revenu net – dépenses annuelles)/Revenu net

Le revenus net est le montant annuel de vos revenus (paie, commissions, pourboires, autres) qui se rend jusqu’à votre compte en banque. On exclut les déductions à la source pour les pensions gouvernementales et corporatives puisque nous n’avons pas de contrôle sur ces fonds.

 

Vous voulez voir nos chiffres?  Vous avez hâte de connaître la date de notre retraite? 

Nous aussi! On compile les chiffres, et on vous revient en début d’année avec la prédiction de la date de notre retraite!

 

En attendant, rien ne vous empêche de faire votre budget et prédire la date de votre propre retraite.

 

Et vous avez vous commencé à élaborer un plan pour votre retraite ?

Quel est votre objectif d’épargne ? Quel sont vos marges de manoeuvres ?

On est curieux de savoir ce que vous planifiez pour leur retraite !

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

top