search
top

Pourquoi travailler dans sa retraite ?

 

Bien que l’on ait pris quelques mois pour tester notre vie de futurs retraités, nous n’en sommes pas encore à notre retraite. Mme Riche Relax est de retour au travail après son congé de maternité, et Mr Riche Relax travaille maintenant de la maison.

 

Maintenant que nous avons adopté la semaine de 4 jours, on aime quand même à penser que nous avons débuté une transition lente vers notre retraite. Cette transition donne l’occasion de réfléchir à quelle forme la retraite définitive prendra pour nous.

 

C’est aussi l’occasion de réfléchir à l’une des critiques récurrentes de la retraite anticipée: le risque de l’ennuie

 

Ne risque-t-on pas de s’ennuyer, arrêter si jeune de travailler ? Ne va-t-on pas s’enliser dans une vie de loisir vide de sens, occupés, selon les clichés usuels, à jouer au golf et faire des casse-tête pour combler le vide ?

Pour les Riche Relax, cette question ne se pose pas réellement, puisque les journées semblent toujours trop courtes, et nous débordons constamment d’idées et de projets de toutes sortes…C’est d’ailleurs une des raisons de prendre notre retraite. La vie est bien trop courte pour nous permettre de faire tout ce que nous voulons faire, surtout si on accepte de continuer à travailler 40 heures par semaine, ou plus, pour autrui!

Sentier de montagne sur l'ile de Vancouver - Forbidden Plateau

 

Il y a plein de façons de ne pas s’ennuyer lors de sa retraite :

  • Passer du temps en famille
  • Faire du plein air
  • Lire et apprendre
  • Découvrir sa ville
  • Voyager…
  • …même travailler!

 

 

 

 

 

Travailler à la retraite comment est-ce possible?

Immédiatement on nous reprochera de prendre une fausse retraite… ridicule! L’idée de la retraite anticipée est de se libérer des contraintes d’avoir à travailler. On ne compte pas se ‘chercher’ du travail, mais si jamais, au cours de nos activités multiples, le travail nous trouve, qu’il nous offre une façon de réaliser quelque chose dont on a envie, pour une durée limité dans le temps ou pour un projet précis… pourquoi s’empêcher d’accepter de travailler? Nous ne voulons surtout pas que la retraite nous impose ses propres contraintes artificielles qui viendraient restreindre notre plaisir!

 

Si jamais l’un de nous deux se retrouve avec l’envie de se lancer dans une seconde carrière, ou entreprendre un nouveau défi, pourquoi devrait-on s’en priver? Notre but n’est pas de démoniser le travail, ni de rabaisser ceux qui décident de travailler! On aspire simplement à une vie où le travail n’est qu’une option parmi tant d’autres.

 

Voici donc 6 raisons qui pourraient vous amener à travailler pendant votre retraite.

 

1. Votre passe-temps devient payant

Train à la base du Mont Washington

Disons que vous êtes un amateur de trains électriques. Vous vous investissez à plein, créez des liens avec d’autres amateurs, participez à des symposiums sur les locomotive européennes du 18ème siècle. Et boum, un film d’époque vous offre un contrat pour reconstituer des maquettes d’époques parce que vous êtes, sans le vouloir, devenu une sommité dans ce domaine très précis… Est-ce que vous allez refuser sous prétexte d’être à la retraite ?

 Certainement pas !

 

Sommes-nous des passionnés de train électriques ? Pas du tout! C’est uniquement pour donner un exemple! Mais mine de rien, on s’est trouvé des intérêts variés pour l’écriture, le dessin, la photo, la robotique, le développement durable, le jardinage, l’apprentissage automatisé, la représentation de données, la cuisine, la marche en montagne et bien d’autres choses encore…

Cette liste vous fait penser à un couple dans votre entourage?…Vous côtoyez peut-être sans le savoir les Riche Relax!

 

Bien malin celui qui saurait prédire ce que nous ferons de notre temps durant les 30 prochaines années! Mais si nos passions devaient déboucher sur des opportunités alléchantes, on les évaluera à leur juste valeur. Cela nous donnera peut-être l’occasion de travailler sur des contrats, des livres ou des projets fascinants pour de courtes, ou longues, périodes durant notre retraite !

 

Si tout cela est vrai pour les passe-temps, c’est également le cas pour le bénévolat. Peut-être que vos activités bénévoles vont donner lieu à des occupations connexes qui elles risquent d’être rémunérées! Pas obligé de faire vœu de pauvreté pour contribuer au bien de la société. Si une petite compensation vous permet de rester Riche et Relax, à la retraite et donc disponible pour continuer à donner le meilleur de vous-même aux causes qui vous tiennent à cœur, tous les partis s’en sortent gagnants.

 

2. Pour vivre des expériences uniques

Parfois de superbes activités peuvent être assez dispendieuses, voire inaccessibles, sauf si vous êtes rémunéré. Qu’on pense à un voyage organisé en quête d’un accompagnateur, d’un cours de photo à la recherche d’un assistant. Vous pouvez très bien profiter de plein d’activités sans avoir à débourser un sou, tout en profitant d’un entourage tout aussi passionné que vous!

 

Si vous êtes passionné d’archéologie, mais que la vie vous a mené vers une carrière tout autre… vous pouvez faire du bénévolat, mais pourquoi ne pas, une fois à la retraite, participer à de vraies fouilles, ou travailler dans un musée qui vous donne accès à des collections ou à un type de travail réservé à des employés ?

 

Panorama des ruines Mayas de la ville de Uxmal au Mexique

 

Besoin d’autres exemples? À l’occasion d’événements spéciaux, tels les festivals, conférences, séminaires, s’impliquer peut vous permettre de rencontrer les invités, conférenciers ou artistes, qui se produisent pendant l’événement ! Et si la tâche qui vous intéresse pour un événement ne peut être réalisée que par un employé pour une raison quelconque… il faudrait être bête pour refuser pour une simple question de principe!

 

J’ai lu l’autre jour un témoignage de quelqu’un qui était barman dans le club VIP pour une course de voitures anciennes. Encore une fois, ce n’est pas un emploi à temps plein. Simplement l’occasion de participer à un événement, avec un accès privilégié à l’arrière scène!

 

En gardant les yeux ouverts, et avec tout le temps du monde, il est possible de vivre une vie débordant d’expériences uniques en échange de quelques heures de travail. Si vous voulez accomplir une certaine tâche et on insiste pour vous payer… autant en profiter !

 

3. Pour rencontrer des gens, ou travailler en équipe

Peu importe votre spécialité, peut-être qu’un travail peut vous permettre de continuer à travailler avec des gens qui peuvent beaucoup vous apporter. Ou à qui vous pouvez apporter beaucoup!

 

Encore une fois, à la retraite, comme le revenu devient accessoire, vous pourrez vous permettre de collaborer à des projets moins lucratifs mais qui vous permettent d’avoir du plaisir à mettre sur pied une œuvre collaborative comme un livre, un festival, une conférence.

 

Vous aurez aussi le loisir de donner un coup de main à quelqu’un dans un domaine qui vous intéresse, question d’en apprendre davantage sur le sujet.

 

Ces activités peuvent être extrêmement enrichissantes d’un point de vue personnel.

 

Comme vous ne dépendez pas de cette activité pour vous fournir votre revenu principal, vous avez les moyens de participer et d’y consacrer toute l’énergie que vous désirez, sans avoir à vous inquiéter de la partie financière. Vous êtes libre d’approfondir vos connaissances tant que vous le voulez et arrêter dès que vous n’avez plus le cœur à l’ouvrage ou qu’un autre intérêt vous captive d’avantage!

 

Vous avez déjà des connaissances approfondies dans un sujet? Pourquoi ne pas profiter de la retraite pour les partager? Mettez votre temps à profit en offrant des cours dans  votre municipalité, dans une école primaire ou secondaire ou même à l’université. C’est encore une autre belle occasion de rencontrer d’autres passionnés, ou passionnés en devenir, de vous bâtir un réseau local, et offre la chance d’être une activité qui vous rapporte au lieu de vous coûter quelque chose.

 

4. Pour pouvoir prendre sa retraite plus tôt!

Vous avez un plan clair, vous avez établi votre date de retraite en fonction d’un flot de revenu minimum par année, question de pouvoir prendre votre retraite pour de bon.

Hamacs Mexique

Comme tout cela n’est pas une course, on peut décider de prendre sa retraite graduellement, question d’accumuler un peu plus, ou de quitter le temps plein plus tôt… même si on étire le travail à temps partiel sur quelques années. De la même façon, si votre objectif est de dépenser 25000$ par année, rien ne vous empêche de compter sur un revenu de travail de 5000$ par année, qui pourra être compensé, plus tard, par votre régime de rentes qui prendra le relais à partir de 65 ans. D’un point de vue Riche Relax, on préfère évidement ne pas être si serré dans nos prévisions. Mais à chacun sa zone de confort!

 

Le web regorge de façons d’augmenter ses revenus. Évidemment, rien n’est magique, et il faut se méfier de ce que l’on ne comprend pas bien (le web regorge également d’arnaques). On compte bien faire quelques essais du côté des revenus d’appoint et vous revenir avec les résultats. On les espère positifs… mais les échecs sont également source d’apprentissage !

 

5. Pour renforcir sa sécurité financière

Si vous avez planifié votre retraite un peu plus serré, ou si pendant une période les marchés sont à la baisse, quelques semaines de travail rémunérées dans l’année peuvent vous aider à conserver votre esprit Relax, offrir un coussin supplémentaire de sécurité en attendant que le tout se replace, sans parler de l’impact non négligeable sur vos finances futures…

 

Prenons un exemple:

  • Vous prenez votre retraite pour vos 40 ans, le 1er janvier 2017.
  • Vous estimez que vous aurez besoin de 40 000$ par année pour être confortable.
  • En se basant sur la règle du 4% de revenu après inflation, vous avez donc 1 Million de dollars mise de côté pour votre retraite.

 

Si l’on calcule les revenus d’investissement hors inflation, cela permet de garder les dépenses constantes à 40 000$. (Sans pour autant ignorer les impacts de l’inflation).

 

Maintenant, comme vos revenus dépendent en partie de vos investissements, les années suivantes peuvent se dérouler selon plusieurs scénarios…


 

Scénario 1: Vos revenus de placement sont stables et comme prévus

Si votre plan tient la route, mais que vous décidez de travailler pour 5000$ par année supplémentaire (assumons un 5000$ en dollars de 2017, ajouté à vos investissement à chaque année).

Si vous prenez votre retraite à 40 ans. Lorsque vous arriverez à 60 ans, soit 20 ans plus tard, ce n’est pas 1 million que vous aurez en banque, mais bien: 1 192 452$ (en dollars de 2017!).

Bref, vous aurez accumulé 192 000 de plus, que vous pourriez dépenser, ou qui vous apportera un revenu de placement stable supplémentaire de 7698$ annuellement. Pas mal non ?

 

Scénario 2: Crash boursier !

Et si jamais les marchés devaient descendre?

Sur un revenu d’investissements escompté de 40 000$, un 5000$ additionnel de travail, c’est une protection contre une baisse des marchés de 12.5%. Si vous êtes deux à faire chacun 5000$, les marchés peuvent baisser de 25%, et cela ne fera aucune différence sur votre budget! Et si vous accumulez ce revenu supplémentaire à chaque année, comme assumé dans le scénario précédent, vous aurez assez de côté pour simplement ignorer la crise, et vaquer à vos occupations préférées!

Historiquement, les pires crash ont tous été de courte durée, et un peu de planification rends ces revenus supplémentaire superflus. Mais pour ceux qui aiment mieux prévenir plus que moins, cela constitue une assurance formidable! Si vous avez tendance à perdre le sommeil c’est peut-être un pensez-y bien.

Il faut comprendre qu’aucun des crash boursiers des 100 dernières années n’auraient été à même de faire dérailler un plan de retraite comme on le considère pour les Riche Relax. Évidement le passé n’est pas garant de l’avenir, mais en cas de tempête, suffit d’attendre que cela passe, et surtout de ne pas liquider ses investissements sur un coup de tête!

 

Scénario 3: Les revenus de placement sont inférieurs à vos prévisions

Votre revenu d’appoint augmentera légèrement votre marge de manœuvre.

Dépendamment de combien serré était votre plan de départ, peut-être serez vous heureux d’avoir cette béquille. Peut-être que vous réaliserez que vous vous êtes royalement trompé, mais au moins les revenus d’appoints vous donnerons un peu plus de temps pour retomber sur vos pattes… Et peut-être retourner travailler pour de bon…

On ne souhaite ce scénario à personne, et nous avons personnellement prévue une large marge de sécurité à cet égard. Mais vaut mieux considérer toutes les possibilités !

 

Scénario 4: Les revenus de placement sont supérieurs à vos prévisions

Si les retours d’investissements sont du côté optimiste de vos prévisions, la nature exponentielle des revenus d’investissement vous enterrera peut-être sous les liasses de billets!

Peut-être déciderez vous alors qu’un revenu d’appoint est franchement inutile!

Ce scénario se passe évidement d’explication… On le souhaite à tous, mais on ne compte pas la dessus non plus =)

 

 

6. Pour se payer du luxe

 

Pourquoi ne pas travailler pour se payer des extras?

 

Votre retraite anticipée se déroule bien, vous avez tous vos besoins de base amplement couverts, avec vacances et autres plaisirs coupables.  Mais vous aimeriez vous payer du luxe supplémentaire. Un voyage un peu plus confortable? Accompagner des amis moins frugaux pour des sorties plus extravagantes? Pourquoi pas une expédition un peu folle dans un endroit ridiculement difficile d’accès? Une sortie en famille dans les Torngats (un autre petit rêve fou des Riche Relax)?

 

Plage en Nouvelle Zélande

 

Pourquoi ne pas travailler et accumuler un peu d’argent pour l’extra-ordinaire? Cela à l’avantage de ne pas toucher votre plan de base. Et vous pouvez satisfaire l’idée de vous récompenser pour un travail bien accompli ! Notre plan de base inclût déjà de l’extraordinaire, mais comme on peut toujours dépenser plus, cela peut être une motivation ponctuelle lors de votre retraite pour de gros extras auxquels nous n’aurions pas pensé à l’avance!

 

Ceci ouvre la porte à l’idée de financer des projets qui vous inspirent mais qui sortent du cadre financier prévu, ou contribuer de façon plus importante à des causes qui vous tiennent à cœur !

 

Bref, tout comme il y a des milliers de bonnes raisons de prendre une retraite anticipée, il existe des milliers de raisons de considérer des activités avec rémunération durant votre retraite !

 

L’apologie du travail ?

Les sceptiques pourront nous répondre que toutes ces raisons sont justement en faveur du travail et contre la retraite anticipée… Mais l’indépendance financière et la retraite anticipée,  ne se veulent qu’une porte grande ouverte vers la liberté totale.

 

Pour les Riche Relax, cela signifie la fin du travail traditionnel. Plus de bureau, plus de patron, des heures toujours raisonnables. Et si l’on n’exclût pas de travailler à  l’occasion, cela se fera cependant selon nos termes. Nous prendrons le soin de choisir les contrats qui nous intéressent particulièrement, et qui seront compatible avec notre vie familiale!

 

Ce que vous faites de votre temps à la retraite est votre affaire. Et cela inclût pouvoir dormir jusqu’à midi tous les jours, ou partir en voyage pendant plusieurs mois!

 
Et vous, que pensez-vous du travail pendant la retraite ?

Est-ce que pour vous la retraite exclut férocement toute rémunération?

Accepteriez-vous de prendre une retraite à temps partielle?

Est-ce que si on travaille à l’occasion, selon vous ce n’est plus une réelle retraite ?

 

2 Responses to “Pourquoi travailler dans sa retraite ?”

  1. Andie dit :

    Quel billet rafraîchissant! J’aime beaucoup lire à propos du mouvement FIRE (indépendance financière et retraite hâtive) sur différents forums, mais j’ai beaucoup de mal à m’y identifier. J’ai souvent l’impression que les gens qui poursuivent cet objectif détestent leur boulot et que la finalité de la retraite, pour eux, est simplement de « ne plus travailler ». Lorsqu’on a la chance d’avoir une carrière qui nous intéresse et que nous souhaitons faire croître – tout en ayant comme objectif l’indépendance financière – ce genre de discours remet en question l’intérêt d’une retraite hâtive, par risque d’ennui justement.

    Quel bonheur, donc, de lire votre billet et de voir qu’on peut définir la retraite, non comme le fait de ne plus jamais avoir d’occupation professionnelle rémunérée, mais plutôt comme la cessation « de son occupation régulière ». Ce qui n’empêche absolument pas d’avoir de nouveaux intérêts, de se consacrer à des projets susceptibles d’apporter un revenu supplémentaire (et d’avoir le luxe de les sélectionner librement), voire d’étudier à l’université jusqu’à la fin de sa vie pour aucune autre raison que le plaisir d’apprendre.

    • Merci pour ce commentaire très gentil 🙂

      Même si nous avons plein de projets de vie, le travail, que ce soit sous forme d’échange de services ou autre, est un cadre d’interaction avec les autres et la société. On n’y échappe pas vraiment. De plus ça peut-etre très structurant pour accomplir certaines choses.

      Je pense que paradoxalement, si on parle beaucoup d’argent, c’est justement parce qu’on ne veut pas que ce soit le concept central qui définit notre existence. Alors on est prêts à explorer et remettre en question le mode de vie considéré comme ‘normal’ par la société.

      Il n’est pas dit que l’on ne retournera pas à l’université. En fait, Mme Riche Relax vient de terminer un autre diplôme à temps partiel. On aime bien apprendre nous aussi 🙂

      Encore une fois, merci de nous lire.

      C’est toujours un plaisir de lire vos commentaires!

top